Enseignement innovant : le professeur encourage les étudiants à utiliser Mathematica pendant les examens.

Alain Carmasol, Maitre de conférences, Ecole Nationale d'Ingénieurs de Metz

This page requires that JavaScript be enabled in your browser.
Learn how »

L'apport de Mathematica
  • Utilise les fonctions intégrées de série de Taylor et d'analyse en séries de Fourier pour des applications dans les vibrations, la dynamique du système, et plus.
  • Modèlise des systèmes du monde réel qui contiennent des éléments provenant de plusieurs domaines tels que la physique, la mécanique, l'électronique et les systèmes de contrôle.
  • Calcule des vibrations libres et forcées, des amorties linéaires, à paramètres globaux, des modèles de systèmes mécaniques à plusieurs degrés de liberté.
«La plupart des environnements de programmation classique ne fonctionne qu’en numérique, en précision machine. Cependant, la première fonction de Mathematica c'est de vous donner la possibilité de faire du calcul analytique, c'est un grand plus qu’on trouve dans aucun autre environnement classique.»

Défi

En tant que maitre de conférences à l'ENIM, Alain Carmasol doit présenter des exemples mathématiques sans détourner l'attention des étudiants des concepts et des méthodes de base. Les calculs à la main prennent beaucoup de temps et empêchent souvent aux étudiants d'avoir une plus grande vue d'ensemble.

Solution

Mathematica permet à A.Carmasol et à ses étudiants de revenir aux bases des approximations analytiques et d’implémenter facilement les concepts dans des exemples. Il utilise Mathematica dans ses cours pour montrer aux étudiants la solution de l’équation des cordes vibrantes en utilisant la technique classique des séries de Fourier et pour aussi montrer la solution approximative des équations à dérivées partielles.

Avantages

D’après A. Carmasol, les étudiants sont capables en très peu de lignes de code, de remplacer des choses en une ou deux fonctions Mathematica qui, dans des environnements habituels se feraient en dizaines, et même des centaines de lignes de code. Vu que Mathematica fonctionne bien dans les classes d’ingénierie il encourage ses étudiants à utiliser Mathematica lors des examens. A.Carmasol croit que demander aux étudiants de faire des lignes et des lignes de calculs à la main n'a plus aucun intérêt.


Plus d'informations:

Questions? Comments? Contact a Wolfram expert »



Select Language: en